Patrick Nagel : illustrateur, peintre et graphiste des années 80.

02 février 2022 à 10h50

 Patrick Nagel a marqué de son empreinte l'ésthétique Pop des années 80  notamment avec la couverture de L'album Rio de Duran Duran mais pas seulement ...

Né à Dayton dans l’Ohio le 25 novembre 1945, il rejoint l’armée durant la Guerre du Vietnam avant d’obtenir sa licence à la California State University en 1969. Il commence à participer au magazine Playboy en 1976 et redéfinit son style minimal et précis qui est souvent comparé aux lignes lisses et épurées de l’Art déco. Ses personnages ont les cheveux noirs, la peau diaphane et brillante, des lèvres charnues, dont nous avons un parfait exemple avec la femme sur la couverture de l’album Rio (1982) de Duran Duran.

Le style des œuvres de Nagel est reconnu tout de suite, une ligne claire traçant rapidement des visages, des figures. Ces silhouettes, bien qu’elles soient gelées dans leurs poses sont extrêmement vivantes et vibrantes.
Ses héros, ou plutôt ses héroïnes – les femmes de la fin des années 70 au début des années 80 – audacieuses, élégantes, mais en même temps fragiles et mystérieuses.
 
À partir de 1976, il commença à recevoir des commandes régulières du magazine Playboy lui donnant une reconnaissance internationale.En 1981, Patrick Nagel  créé une couverture pour le légendaire album de  Duran Duran : Rio .

L’artiste est influencé par les impressionnistes Japonais, également par le style Art Déco, utilisant ces nombreuses influences en les transcendant avec un  un regard et un message complètement moderne et innovant.

En commençant par la photo, il créé un dessin simplifié, puis le traduit en une image picturale. Les lignes noires et audacieuses forment une image en perspective dans un style minimaliste ou ce qu’on pourrait appeler en bande dessinée la « Ligne Claire ».

De son vivant, Patrick Nagel a eu plusieurs expositions retraçant son travail.
 Ses affiches sont collectées dans des institutions prestigieuses, la Bibliothèque du Congrès aux USA le Musée d’Oakland, le Grunwald Center for Graphic Arts de l’UCLA. Une exposition permanente se trouve dans la bibliothèque des arts décoratifs à Paris et à l’Institution Smithsonian à Washington.
La plus grande collection de ses œuvres appartient à Hugh Hefner et se trouve dans sa résidence Playboy Mansion

Comme le dit son ami Karl Bornstein : «   Il a dansé au bord de l’illusion, il a joué avec le pouvoir des paradigmes — de la beauté, de la grâce, du style, de l’isolement et du mystère - il a ramené ces qualités dans un monde parfois grave et sombre » 

Une mort inattendue en 1984 à l’age de 38 ans d’une crise cardiaque a coupé la créativité de cet artiste unique.

Voir aussi

Le 45 tours de la semaine

Le 45 tours de la semaine

Le 45T de la semaine

Le 45T de la semaine

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article